Korean Air : Quelle indemnisation en cas de retard / annulation ?

Votre vol avec Korean Air a été annulé ou reporté, et vous cherchez à être indemnisé ? Nous vous indiquons ici la régulation qui encadre les demandes de remboursement au sein de votre compagnie aérienne, ainsi que la marche à suivre pour effectuer une demande d’indemnisation.

Quelques mots sur Korean Air

Korean Air est une compagnie aérienne privée de Corée du Sud. Elle a été créée en 1962, d’abord avec le statut d’entreprise publique, avant d’être privatisée en 1969. C’est à cette époque qu’elle a emprunté le slogan qui est encore le sien : « Excellence in flight » (l’excellence en vol).

En 2019, la compagnie a fêté ses cinquante ans et a fait un premier bilan de son évolution. Partie d’une flotte de huit avions en 1969, Korean Air dispose aujourd’hui de 169 appareils. Elle dessert 126 villes dans 44 pays à travers le monde. Un quart de ses vols est réservé aux voyages nationaux. Elle constitue de nos jours une des principales compagnies aériennes du bassin asiatique.

Korean Air est une compagnie réputée pour la qualité de ses services. Les avis des voyageurs sont très positifs dans la grande majorité. Au niveau de la ponctualité, la compagnie n’a rien à se reprocher. Les quelques retards enregistrés excèdent rarement quinze minutes, et ils restent une minorité, comme en témoigne cet avis publié sur TripAdvisor :

@388amandines : « […] Par chance, j’ai choisi de voyager avec Korean Air ! Je partirai donc en A380, sur un vol à l’heure. La veille, j’ai fait mon enregistrement en ligne et le check-in de ma valise a pris seulement quelques minutes. L’embarquement s’est déroulé à l’heure […] ».

Avion Korean Air

Comment se faire indemniser par Korean Air ?

Les conditions d’indemnisation et de remboursement par Korean Air dépendent des destinations et de la longueur des trajets. Les vols décollant de France ou d’un autre pays l’Union européenne sont encadrés par la réglementation des pays de l’U.E. En revanche, la règlementation européenne ne prend pas effet si votre avion décolle d’un pays asiatique ou du continent américain.

Le montant de votre indemnisation en cas de retard varie en fonction de la longueur du trajet :

  • moins de 1 500 kilomètres : 250 € ;
  • de 1 500 à 3 500 kilomètres : 400 € ;
  • au-delà de 3 500 kilomètres : 600 €.

Attention, l’obligation d’indemnisation par Korean Air ne s’applique que si l’avion accuse un retard de plus de trois heures. Les retards de plus de deux heures vous donnent droit à des repas et des boissons offertes, ainsi qu’à deux appels ou e-mails gratuits pour avertir vos proches.
Dans le cas d’un vol annulé dont vous n’avez pas été averti au moins quatorze jours avant la date prévue de votre départ, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • obtenir un remboursement total de votre billet ;
  • demander une place dans un autre vol vers votre destination finale le même jour que celui initialement prévu ;
  • demander une place dans un autre vol vers votre destination finale décollant plus tard que le jour initialement prévu.

La compagnie aérienne n’est pas tenue de vous indemniser si le retard ou l’annulation du vol est due à une circonstance exceptionnelle : catastrophe naturelle, perturbation météorologique, instabilité politique, crise sanitaire, etc.

Afin de faire une demande de remboursement ou d’indemnisation, vous devez contacter le service client de Korean Air. La compagnie est joignable par téléphone, dont les numéros sont répartis sur sept zones géographiques. Afin d’obtenir plus de précisions sur les vols et les retards, n’hésitez pas à consulter la foire aux questions sur le site de Korean Air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *